| Loading..

La règle de 3 en survie.

Madventure Psychologie de la Survie

En survie, comme dans beaucoup d’autre domaine, l’improvisation n’a pas sa place. La règle de 3 est particulièrement utile et même indispensable à connaitre.

C’est une règle bien connue des militaires mais aussi des grands voyageurs et des aventuriers. Elle permet de se souvenir de nos priorité vitales en toutes situation, nous permet de faire les bons choix au bon moment et de vivre plus sereinement.

La règle de trois, la base de la vie en extérieur.

C’est une règle toute simple à retenir, fondamentale et malheureusement bien souvent négligé de la plupart des gens. Notre société moderne nous apporte un tel confort que nous avons tendance à oublier facilement et rapidement des connaissances qui pourtant nous sommes indispensable.

La règle de trois est très simple, elle se résume à :

3 secondes, 3 minutes, 3 heures, 3 jours, 3 semaines, 3 mois.

Qu’est-ce que cela veut dire? Tout simplement que tu ne peux pas survivre plus de :

1) TROIS SECONDES D’INATENTION

Trois secondes d’inattention, si tu te retrouves en situation de survie ou d’urgences, ou même tout simplement lors d’une aventure bien organisé dans un milieu hostile (jungle, montagne, désert…) la prudence est indispensable.

En effet, il te suffit d’être inattentif pendant trois secondes pour subir un évènement potentiellement mortel, cela peut être une chute de pierre, de branches ou d’arbres morts. Les facteurs qui peuvent altérer ta vigilance sont le stress, la fatigue, le groupe, la déshydratation et plein d’autres encore. Alors, quoi qu’il arrive, reste concentré au maximum.

2) TROIS MINUTES SANS RESPIRER

Respirer, c’est la base physiologique première de la vie de toutes créature vivante sur terre, même les plantes et les arbres respire. Sans air, on ne vas pas bien loin. C’est pourquoi il est primordial, si tu te retrouves dans une situation d’urgence ou de survie, de garder ton calme et de ne pas céder à la panique.

En effet, si tu commences à paniquer, ton corps va consommer plus d’oxygène, donc tu vas te fatiguer beaucoup plus vite. De plus, sous la panique et le stress, tu seras plus enclin à faire des erreurs de jugement ou te blesser, ce qui aggraverait la situation.

3) TROIS HEURES SANS REGULATION THERMIQUE

Beaucoup de personnes pense que si il se retrouvait en situation de survie, il devait en premier trouver de l’eau et de la nourriture. Malheureusement c’est une erreur qui pourrais t’être fatale si tu partais dans cette direction-là. En effet, ta priorité n’est pas de boire ou de manger mais de te protéger du froid ou de la chaleur.

Il est très important de pouvoir réguler la température du corps et de la maintenir à 37.5 degrés. Pour cela, même avant de penser à faire un feu (en considérant que tu puisse/sache en faire un), ta priorité est de te construire un abri. Celui te protègeras de la pluie et du vent, te permettras de te reposer et de te sentir en sécurité, ce qui booste ton moral et augmente t’es chances de survie.

Une fois ton abri construit, tu pourras te concentrer sur le reste de t’es besoin.

4) TROIS JOURS SANS BOIRE

L’eau, l’élément a la base de toutes vie sur terre. Toujours en suivant la règle de trois, ta priorité suivante seras de maintenir ton hydratation a un niveau optimal. Etant donné que ton corps est composé de presque 70% d’eau, il est facile de comprendre que tu ne tiendras pas longtemps sans elle.

Il te faut donc maintenant trouver de l’eau et surtout la rendre potable, ce qui n’est pas toujours évident sans les connaissances approprié. Si tu ne rends pas ton eau potable, je te laisse imaginer le plaisir d’avoir une diarrhée sévère et des vomissements alors que tu es perdu dans la nature, moyen comme expérience… même potentiellement mortelle.

La technique la plus connue est de faire de la faire bouillir au minimum 10 min (cela varie par rapport ou tu te trouves) et aussi de la filtrer à travers un tissu (ex: T-shirt) pour retenir les plus grosses particules.

Pour finir, boire de l’eau chaude dans ton abri alors qu’il fais froid dehors t’aideras à avoir chaud.

5) TROIS SEMAINES SANS MANGER

Se nourrir, si l’être humain peut rester trois semaines sans manger (cela peut varier suivant nos conditions physiques bien sûr), trouver de la nourriture est primordial.

Si tu t’es perdu lors d’un trek ou d’une expéditions et que tu avais pris de la nourriture avec toi, tu devras penser à rationner ta nourriture et ce, même si ton estomac cri famine, car tu ne sais jamais dans combien de temps tu seras secourus.

Dans le cas contraire, des connaissances de bas en plantes sauvages (à conditions de ne pas être en plein hiver) et piégeage d’animaux sauvages te seront indispensable. Trouver de la nourriture dans la nature constitue environ 85% du savoir en survie, il te faudrait une vie entière pour tout assimilé, donc connaitre les bases peux s’avérer suffisantes pour te nourrir un minimum.

6) TROIS MOIS SANS INTERACTION SOCIALES

Seul pendant longtemps. La dernière des règles de trois, c’est que tu as des chances de commencer à devenir maboul après trois mois sans avoir vu personne. En effet, l’être humain est un animal social et a besoin d’être en contact avec ses congénères. Donc ne sois pas surpris de te voir parler à un ballon de volley que tu auras nommé Wilson…

La règle des trois en milieu urbain

Maintenant que tu sais qu’il important de connaître et d’appliquer la règle des trois dans un contexte de survie. Sache que la règle des trois peut très bien s’appliquer dans un contexte de survie urbaine.

Imagine que l’air soit contaminé, ta priorité numéro une sera de protéger t’es poumons et de trouver des solutions, comme par exemple, de t’équiper d’un masque à gaz.

Ensuite, ta seconde priorité sera de sécuriser ton abri. Cela peut être ton appartement, ta maison, ou tout autre sorte (une garage par exemple). Il faut que ton abri soit solide, que tu puisses t’y refugier et qu’il te tienne au chaud ainsi qu’au sec.

Ensuite vient l’eau. En te préparant bien au préalable, tu as déjà stocker de d’eau, et des moyens pour la rendre potable. Pour la nourriture, il te faut une logistique une peu plus élaborée. Tout comme ta capacité à rationaliser les stocks. Il te faudra pour finir à trouver des solutions pour renouveler ton stock et de le protéger.

Enfin, il est important de pouvoir se divertir un minimum pour garder une santé mentale adéquate. Oubli les réseaux sociaux et Netflix, si une crise grave intervient et que il n’y pas plus d’électricité (donc plus d’internet), pense plutôt aux livres, instrument de musique et jeux de société. Bref tout comme faisait nos grands parents.

Si Tu veux en savoir plus sur tous les techniques et méthodologie et matière de survie, de nature et de résilience. abonne toi a notre newsletter pour ne rien rater.

Bien à toi

Ton ami, Martial.

Envie d’en savoir plus sur nos Aventures?

Inscrit toi à la newsletter

Tu reçois des conseils exclusifs sur la survie, la vie en nature, le bushcraft, le matériel et bien plus encore…

  • Passe t’es compétences techniques et logistiques au niveau supérieur, jour après jour!

En cadeau, tu reçois le dossier exclusif, les 5 compétences essentielles d’un grand Aventurier.

  • Un récit de précieux conseils pour bien démarrer et te préparer dans ta nouvelle vie d’Aventurier(e)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts